Saturday 25 September 2021
Espace Etudiant
L'Université de Technologie et de Sciences Appliquées Libano-Française
L'Université de Technologie et de Sciences Appliquées Libano-Française
جامعة التكنولوجيا والعلوم التطبيقية اللبنانية الفرنسية

Inscription et Admission
52

Inscription et Admission

 

Inscription

 

Dossier de candidature à retirer auprès du service d’inscription. Présentation du dossier accompagné des documents suivants :

 

1- Photocopie de l’extrait d’état civil individuel récent ou photocopie de la carte d’identité libanaise (avec présentation de l’original).

2- Photocopie du Baccalauréat libanais ou de son équivalent, certifiée par le Ministère libanais de l’éducation et de l’enseignement supérieur.

3- Photocopie certifiée des études supérieures déjà validées et des diplômes universitaires obtenus.

4- Formulaire du dossier de candidature à retirer auprès du service de scolarité ou du comptoir de réception.

5- Règlement des frais d’inscription.

 

Remise du dossier dûment rempli au service d’inscription avec les documents requis. Le dépôt de dossier peut se faire tous les jours entre 8h30 et 15h30.

  1. La pièce d’identité présentée par l’étudiant avec le dossier d’inscription au 1er cycle fixe définitivement les renseignements d’état civil qui figureront sur les diplômes et attestations délivrés par l’université : nom et prénom du candidat, prénom du père, date et lieu de naissance et nationalité.

  2. Les étudiantes sont inscrites à l’université sous leur nom de jeune fille qui figurera sur leur diplôme.

À noter que le secrétariat général offre également un service de conseil et d’orientation pour les étudiants indécis.

 

Conditions d’admission (cf. Guide de l’étudiant)

 

Pour s’inscrire à l’ULF, le candidat doit être titulaire du Baccalauréat libanais ou d’un diplôme équivalent reconnu par la commission des équivalences du Ministère libanais de l’éducation et de l’enseignement supérieur, habilitant l’étudiant à s’inscrire à l’université.

 

Cette démarche concerne tous les étudiants qui désirent s’inscrire pour la première fois à l’ULF, quel que soit leur niveau d’études.

 

Admission en première année

 

Examen d’entrée obligatoire pour tous :

  1. Épreuve de culture générale permettant d’évaluer les connaissances, les capacités d’analyse et de synthèse et une épreuve de français et d’anglais.

  2. Épreuves complémentaires pour les candidats aux départements d’informatique industrielle et d’ingénierie industrielle et maintenance: épreuve de mathématiques et épreuve de physique.

 

Admission en Génie

 

  • Examen d’entrée : épreuves en mathématiques et en physique.
  • Test de positionnement en français et en anglais.

 

Admission en deuxième ou troisième année

 

Sur examen de dossier et entretien, en fonction des places disponibles.

 

Admission en Master

 

  • Sur examen de dossier et entretien.
  • Pour s’inscrire en Master 1, le candidat doit être titulaire d’une Licence (Bac+3).
  • Pour s’inscrire en Master 2, l’étudiant doit être titulaire d’un Master 1 (Bac +4).
  • L’admission de l’étudiant n’est considérée comme acquise qu’à la conclusion du contrat d’études et est renouvelée au début de chaque année.

 

Équivalences

 

Les demandes d’équivalence de matières et de crédits acquis dans d’autres universités partenaires sont soumises à un jury sous le contrôle du conseil académique, qui prend ses décisions en fonction des critères, normes et volumes d’enseignement adoptés par l’université d’origine.

 

Les prérequis de langues

 

L’ULF accorde une importance capitale à l’apprentissage des langues. L’inscription au Centre de langues (CDL) est exigée pour suivre des cours de langue pour les étudiants qui n’ont pas le niveau suivant :

  • En français : niveau DELF B2
  • En anglais : TOEFEL moyenne 40, IELTS 6.0

 

ULF- CDL - REQUIS LANGUE FRANÇAISE

 

COMMUN TOUTES FILIÈRES :

 

  • Les nouveaux inscrits doivent passer un test de positionnement en langues.
  • L’étudiant doit acquérir 8 crédits obligatoires de français et 8 crédits obligatoires d’anglais.
  • L’étudiant doit opter pour le français ou l’anglais comme langue d’enseignement dès la première année : s’il choisit le français il continuera à suivre des cours de français et passera l’examen de sortie en français au CDL. S’il choisit l’anglais, il continuera à suivre des cours d’anglais et passera l’examen de sortie en anglais au CDL.
  • À moins de cas exceptionnels (par ex. un étudiant ayant déjà suivi des études universitaires en France ou ayant travaillé pendant un an dans un pays francophone.), seuls les titulaires d’un diplôme DELF B1 ou B2 auront droit à une exemption partielle ou totale (une simple attestation ne donne pas droit à une exemption).

 

Génie : 8 crédits obligatoires. Pour ceux qui choisissent le français, niveau DELF B2 requis en fin de parcours.

Sciences : 8 crédits obligatoires (sauf niveau supérieur-validé par test) - niveau DELF B1 requis.

Transfert Sciences- Génie : 8 crédits obligatoires (sauf niveau supérieur-validé par test).

Équivalences : 8 crédits obligatoires (sauf niveau supérieur-validé par test).

 

Gestion :

 

  • Licence : 8 crédits obligatoires (sauf niveau supérieur-validé par test) - Niveau B1 requis.
  • Master : Niveau B2 requis
  • Autre (intensif) : 4 crédits + les 8 crédits de base ou 4, selon la moyenne finale du cours intensif.

 

EXEMPTIONS :

 

Diplôme B1 : 4 crédits seulement.

Diplôme B2 : exempté de cours de français.

 

Lorsque les étudiants ne présentent pas le niveau requis, un programme de langue intensif leur est proposé.

Les notes et grades de ce programme sont :

Notes

Grades

12/20

C

11/20

P (Passable+)

10/20

D (Passable-)

Incomplet

I (Note incomplète ) 

Moins de 10/20

F (Échec)

 

Cas particuliers des auditeurs libres

 

  1. Les étudiants inscrits en tant qu’auditeurs libres, sont soumis au même règlement que les étudiants réguliers. Ils doivent s’inscrire et enregistrer leurs crédits de matières conformément au règlement d’admission.
  2. Si ces auditeurs souhaitent s’inscrire à des cours sans obtention de crédits, leurs performances seront uniquement contrôlées par leurs enseignants.

 

Frais de scolarité

Les frais de scolarité sont réglés en livre libanaise. Ils comprennent les frais d’inscription et d’enregistrement, ainsi que des frais annexes tels que l’immatriculation à la sécurité sociale, la demande d’étude du dossier d’équivalence, les frais de laboratoire, de remise de diplôme, de ré- enregistrement, d’examens complémentaires, de relevés de notes et de tout autre document relatif à la scolarité.

 

Aide financière / Service social (cf. Guide de l’étudiant)

 

Partant de la conviction que l’enseignement doit être un droit pour tout étudiant capable et méritant, et afin de faire face aux demandes accrues de subventions, un Service Social gère les demandes d’aide financière.

1. Ouverture de dossier

L’étudiant rencontrant des difficultés financières peut s’adresser à la responsable du Service Social afin d’exposer ses difficultés. Les conditions requises pour ouvrir un dossier sont :

  1. Réussir l’examen d’entrée  
  2. Régler le premier versement de la scolarité
  3. Remplir la fiche sociale
  4. Attester que la demande intervient à titre subsidiaire, l’étudiant devant avoir épuisé les autres ressources personnelles ou familiales pour financer ses études.

 

2. Procédure à respecter :

 

  1. Dossier scolaire prouvant l’engagement et le sérieux du demandeur
  2. Fiche sociale dûment remplie dans le respect des délais
  3. Participation des étudiants ou des parents aux entretiens avec la responsable du Service Social

 

3. Étude du dossier

 

  1. La décision d’aide prend en considération les données suivantes :
  2. La situation personnelle de l’étudiant
  3. La situation professionnelle et financière des parents
  4. Les données se rapportant aux demandes de bourses auprès de personnalités donatrices d’autres organismes extérieurs

 

4. Décision :

  1. La décision finale sera conditionnée par la situation financière et le dossier scolaire et académique de l’étudiant en fonction du budget alloué par l’ULF pour les bourses

 

Un effort est également consenti pour les étudiants ne bénéficiant pas de bourse : une mensualisation des paiements est envisageable, elle peut être échelonnée sur neuf mois, exceptionnellement sur douze mois.

Cette solution est particulièrement adaptée au cas des parents qui reçoivent des subventions pour les études de leurs enfants.

 


Menu